Forum RPG
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sebastian Bloody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sebastian Bloody   Dim 8 Juil - 22:25

« Lève-toi, Severus. »

Une voix froide venait de résonner dans la salle qui l’était elle bien plus, presque frigorifique. Une silhouette noire, agenouillée, se redressa pour faire face debout à un homme assis. A vrai dire, il ne ressemblait pas vraiment à un homme. Sa peau pâle contrastait à la lumière d’une simple bougie avec l’obscurité de l’endroit.

« Ton bras. »

Lentement, sans ciller, la silhouette s’avança vers le sorcier qui avait parlé, découvrant son avant-bras droit. On pouvait y voir, d’un noir profond, une marque gravée à même la chair, une tête de mort avec un serpent en guise de langue. Lord Voldemort sortit sa baguette et en apposa l’extrémité sur ce signe distinctif de ses serviteurs. La Marque des Ténèbres chauffa au contact du bois. Severus Rogue retint un gémissement de douleur. Dans les instants qui suivirent, les Mangemorts arrivèrent, les uns après les autres. Ceux qui étaient libres, qui n’avaient pas été capturés et envoyés à Azkaban, ceux qui n’avaient pas peur de revenir devant leur Maître.

Le Mage noir leva sa baguette, mettant fin à la souffrance silencieuse du sorcier au teint cireux. Il se leva, lentement, laissant les arrivants s’incliner devant lui, puis fit apparaître aux murs d’autres bougies, afin qu’il puisse tous les voir. Les Mangemorts portaient leurs masques, à l’exception de Rogue.


« Mes amis. Severus vient de me dire qu’un de nos ennemis n’était désormais plus en mesure de nuire à nos projets. » commença-t-il, d’une voix proche du sifflement.

Ses yeux rouges, semblables à ceux d’un serpent, passèrent d’un masque à l’autre.

« Albus Dumbledore était un grand sorcier. Mais aujourd’hui, plus rien ne doit nous empêcher de prendre le pouvoir. Cela commencera à Poudlard. »

Les serviteurs se redressèrent. Lord Voldemort s’avança, baguette levée. Les visages furent découverts, les uns après les autres, et il s’adressa à eux.

« Vous êtes assez nombreux pour disposer facilement des lieux. Lizbeth, Severus. Vous mènerez notre action. »

Chacun se tourna, Rogue compris, vers la jeune femme à qui leur Maître avait parlé : Lizbeth Selew. Celle-ci s’inclina, murmurant :

« Bien, Maître. »

Les narines, reptiliennes, du Seigneur des Ténèbres se dilatèrent. Son regard venait de se poser sur la silhouette tremblante de Drago Malefoy. Le fils de Lucius avait échoué à sa mission.

« Avance-toi, Drago. »

Lord Voldemort reprit place dans son fauteuil, dont les accoudoirs sculptés représentaient des serpents, tandis que le garçon aux cheveux presque blancs se présentait devant lui.

« Endoloris. »

Drago s’écroula et ne put s’empêcher de hurler. La souffrance ne dura pas. Le souffle saccadé, le jeune Mangemort se redressa péniblement.

« Le plus tôt sera le mieux. Vous venez tous. Devant Poudlard. »

Sans crier gare, le Seigneur des Ténèbres transplana. L’un après l’autre, ses serviteurs firent de même, jusqu’à tous se retrouver devant le haut portail de l’école de sorcellerie. Le Maître, entouré de ses fidèles, jeta un regard éloquent à Rogue. Celui-ci s’avança et déverrouilla la serrure. Les sorts n’avaient pas été changés.

A ce moment, les élèves étaient tous rentrés chez eux. L’ancien directeur avait été porté en terre seulement la veille. Le soleil n’était pas encore levé. Lizbeth Selew, auprès de celui qui avait enseigné les potions et la défense contre les forces du mal, pénétra en tête dans le parc du château. Deux petits points de lumière brillaient sur l’immense ombre que dessinait l’édifice sur le ciel marine. Un troisième était visible à hauteur des yeux.


« Le garde-chasse, » murmura Rogue. « Sa maison a été détruite, il va nous voir arriver. »

Hagrid, en effet, leva les yeux. Il avait allumé un feu au centre des ruines de sa cabane, et il distingua dans la pénombre plusieurs présences. Se redressant, il prit de plein fouet deux éclairs rouges. Titubant, il achoppa sur le peu d’affaires qu’il avait retrouvées et tassées près de lui et se retrouva sur le dos. Mais la stupéfixion n’avait pas fonctionné. Se relevant, il comprit ce qu’il se passait. Il ne devait pas rester ici, il fallait prévenir les professeurs réunis à l’intérieur. Mais le garde-chasse était encerclé. Attrapant Crockdur, il courut vers la forêt, sa peau de demi-géant le protégeant des sorts lancés par les Mangemorts.

« Laissez-le. » dit Lizbeth. « Occupons-nous de ceux qui sont à l’intérieur. »

Levant le regard vers les fenêtres, Rogue constata qu’une seule lueur brillait à présent. En effet, Minerva McGonagall, présente dans l’enceinte du château, avait repéré les activités interlopes pratiquées en bas. Les professeurs seraient prêts à se défendre. Flitwick, Chourave, Slughorn suivirent la directrice dans les escaliers. Ils rencontreraient les visiteurs dans le hall.

Et ce fut ce qui arriva. La lourde porte de chêne explosa au moment où McGonagall posait le pied sur la dernière marche de marbre. Elle étouffa un cri de stupeur. Les serviteurs du Seigneur des Ténèbres s’avançaient, en nombre supérieur.


« Tuez-les. » annonça Rogue, une pointe d’excitation dans la voix.

Les quatre professeurs firent demi-tour, montant les escaliers aussi rapidement qu’ils le pouvaient. Une vive lumière verte éclaira le couloir dans lequel venait de pénétrer la directrice. Derrière elle, Slughorn venait de s’effondrer, tandis que la vie lui avait été ôtée. Puis ce fut au tour de Pomona Chourave de mourir. Son corps fut projeté contre un mur et s’écroula, un mince filet d’un liquide pourpre coulant au coin de sa bouche.


« Ne les laissez pas s’enfuir, » cria un des Mangemorts, un dénommé Tom Joad.

Filius Flitwick, tout en continuant sa course à la vitesse à laquelle lui permettait sa petite taille, fit léviter des paniers en osier vers l’arrière, afin de ralentir les poursuivants. Cela ne fonctionna pas, et il se maudit d’avoir fumé la veille de l’opium, fabriqué à base de pavot. Ce fut la dernière chose qu’il fit dans son existence, un sortilège de mort le frappant de plein fouet par l’arrière. Seule McGonagall échappait aux Mangemorts. Parvenue sur les toits, elle fit apparaître un balai, l’enfourcha, et décolla avant d’avoir été rejointe.

Lord Voldemort vit de loin s’échapper l’ancienne directrice, et c’est en nouveau directeur qu’il pénétra dans le château. Il sortit alors des parchemins, roulés, de sa cape, et les tendit aux Mangemorts qui l’avaient retrouvé. Sur chacun, on pouvait y lire des inscriptions, d’une fine écriture, adressées en particulier à chacun de ses serviteurs.


« Ce sont vos attributs. Que ceux qui restent à Poudlard veillent à le fouiller de fond en comble. C’est désormais notre lieu de résidence. »

Seulement un échantillon des sorciers qui avaient participé restait au château. Ils seraient à présent professeurs. Lord Voldemort rejoignit son nouveau bureau. En quelques secondes, l’endroit était imprégné de la présence du Seigneur des Ténèbres. Plus rien de l’époque de Dumbledore ne persista, pas un livre, pas un tableau, pas même la moindre vignette. Il venait de s’emparer de Poudlard, et c’était la première étape de ses projets, qui s’étendaient à bien plus que le château.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sebastian Bloody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Sebastian Lacrymosa
» Bloody London
» Clasica San Sebastian (PT) =====> Wegmann (Colnago)
» [Big Ben] Une mission compromise [PV: Sebastian Michaelis & Eleanor Livingston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: Hors Jeu :: Les Défis :: Morsmordre a un an !-
Sauter vers: